Valeurs à suivre le 25 février

bourse-de-paris

Voici ci-dessous les valeurs à ne pas manquer en ce 25 février à la bourse de Paris. Nous vous conseillons donc de le trader avec votre broker favori (Ava Trade, Ufx…). Il faut savoir que certains vous offrent des bonus (plus500 bonus…), ce peut être une bonne occasion pour commencer à trader avec un plus gros capital.

La bourse de Paris a ouvert à la hausse aujourd’hui après la publication des chiffres annuels de plusieurs entreprises. L’indice du CAC 40 à quant à lui connu une augmentation de 1, 12 %.
Plus en détail, la société Areva a reporté la publication de ces indicateurs pour 2015 à demain. Mais ces derniers devraient être positifs, d’autant que l’entreprise a expliqué qu’elle venait juste de trouver enfin un accord avec pas moins de six banques pour un crédit relais dont le montant est de 1,1 milliard d’euros. Le titre Engie devrait connaître une légère chute suite à la publication de résultats en baisse pour l’année 2015, qui ont naturellement été impacté par la chute des prix du baril mais aussi de ceux de l’électricité du gaz. La société devrait procéder un large plan de transformation pour les trois ans à venir.

Le titre Veolia sera au contraire à la hausse aujourd’hui puisque la société a annoncé d’excellents résultats l’an dernier en raison de sa politique de réduction des coûts. Quant à Technip, les investissements réalisés par ses clients à destination de nouveaux projets gaziers ainsi que pétroliers devraient rester à des niveaux assez faibles si 2017, tandis que la chute de son activité risque de se poursuivre tout au long de cette année pour descendre jusqu’à environ 15 %. Solvay a affiché une hausse de son bénéfice courant mais qui est toutefois inférieure à l’objectif que la société s’était fixée à moyen terme, cela en raison d’une baisse de sa croissance elle-même du à l’instabilité du marché des matières premières.

Enfin, l’entreprise Seb estime pouvoir compter sur une croissance organique positive ainsi qu’une augmentation de son résultat opérationnel en 2016 suites à une année 2015 très positive. Plastic Omnium compte aussi poursuivre sur ces bonnes performances de 2015 pour cette année malgré les situations du marché automobile actuellement. Le groupe compte en effet sur une croissance d’environ 2,5 %. Et enfin pour conclure, la société Orange devrait bientôt conclure son acquisition de la société Bouygues Telecom, ce qui ne devrait pas tarder à faire monter son titre en flèche.

Continue Reading

Le top des valeurs à suivre le 17 février

valeurs-boursejpg

Voici les valeurs que nous vous conseillons de suivre à la bourse de Paris pour la journée du 17 février et prend aussi toute la semaine. Tout d’abord, sur le marché du pétrole, le baril a gagné plus de 4,60 % aujourd’hui pour s’échanger à pratiquement 31 $, une augmentation qu’on devrait observer tout au long de l’année. L’entreprise Orange a quant à elle pour plier des résultats qui se sont avérés bien supérieurs à ses attentes avec entre autre une légère augmentation de son résultat d’exploitation, ce qu’elle n’avait pas connu de fils année 2009. Concernant le rachat dont on a tant entendu parler de l’entreprise Bouygues Telecom par Orange ont bien avancé ces derniers jours et devrait être terminé courant mars.

Dans le secteur de l’aviation, Airbus a vu ses commandes augmenter de façon importante en passant à 1190 ventes à la fin de l’an dernier. Ensuite, Michelin a également connu une forte croissance grâce à la faiblesse prononcée de l’euro et une croissance des volumes qui a été supérieure à la croissance des marchés. EDF a au contraire communiqué un résultat net en forte chute en 2015 par rapport à l’an dernier, en raison d’une pénalité de la part des dépréciations d’actifs. Son dividende devrait également être en baisse. En ce qui concerne Air Liquide, on assiste à une légère reprise en Europe également à un maintien de sa position en Asie et surtout en Chine mais en revanche on ne serve aussi un ralentissement au sein du continent américain.

Quant à Ipsen, on vient d’apprendre que le conseil d’administration de la société a choisi de dissocier les deux fonctions que sont celles du président et du directeur général. Technip vient quant à lui de décrocher un nouveau contrat avec KGHM vis-à-vis de services d’ingénierie et également de fourniture des équipements, dans le but de réaliser un système de grillage en Pologne. L’aéroport de Paris a connu une hausse de 0,90 % au niveau de son trafic au mois de janvier 2016, avec près de 6,8 millions de passagers. Le groupe Gorge a déclaré que ECA (sa filiale) est parvenu à vendre 11 drones depuis début 2016 pour un total de quelque 3 millions d’euros.

Continue Reading

Les bourses européennes affichent d’incroyables hausses

cac-40-hausse

L’indice CAC 40 a gagné plus de 3 % hier à la bourse de Paris pour gagner 4115 points précisément. Toutes les bourses européennes qui ont terminé en très forte hausse pour cette journée du 15 juillet 2016 et pour la seconde séance d’affilée. Ce n’est ainsi pas que la bourse de Paris qui a affiché des chiffres en hausse mais aussi celle de Milan avec près de 4 % de hausse, le Dax allemand a aussi affiché une hausse de 2,67 % et enfin la de 2,04 %. C’est entre autre grâce au discours du gouverneur de la banque centrale chinoise à propos du yuan et de la dépréciation de la monnaie que les bourses européennes aussi. C’est aussi le discours de Mario Draghi qui est le président de la banque centrale européenne qui a participé à cette incroyable hausse des marchés. Le président a en effet indiqué une nouvelle fois que la banque centrale européenne agirait si nécessaire à l’occasion de la réunion prochaine qui se tiendra au mois de mars.

Numéricable SFR en hausse

c’est surtout l’action de Numéricable SFR qui a connu une incroyable envolée hier qui s’était levée a à peu près 7 % à la bourse de Paris ! Ce sont les négociations entre le géant du secteur des télécommunications ainsi que Bouygues Telecom, qui ont failli mal se terminer mais qui ont finalement repris et qui ont ainsi impulsé une très bonne lancée en bourse. Un accord entre les grands du secteur serait imminent selon les professionnels.

Le cas de la BCE et les créances des banques italiennes

Une rumeur était en train de circuler hier sur les bourses européennes selon laquelle la banque centrale européenne serait en train de négocier avec le Trésor italien dans le but d’acheter des créances douteuses qui sont actuellement à l’origine de la déroute des banques italiennes. Mario Draghi a cependant affirmé que cet fumeur était infondé et fausse. Il a précisé que la BCE ne rachetait absolument pas de créances mais pourrait cependant recevoir les créances transformées en types mais uniquement sous conditions. Les banques du pays pourraient donc être amenées à suivre le modèle des banques grecques qui versent des titres de moins bonne qualité à la BCE afin de pouvoir avoir plus de liquidités.

Continue Reading

Google devient l’entreprise la plus puissante au monde

googlebourse

Alphabet, la holding de Google est aujourd’hui devenu l’entreprise la plus puissante du monde, en détronant Apple. C’est à travers le dévoilement de ses résultats semestriels que la nouvelle a été annoncée. Comme à son habitude, les résultats de la firme a largement dépassé le consensus, et c’est grâce à ces chiffres astronomiques que la capitalisation boursière de Alphabet a officiellement dépassé à la bourse de Wall Street la capitalisation d’Apple.
La capitalisation boursière d’Alphabet a ainsi atteint la somme incroyable de 543,2 milliards de dollars et a donc progressé de 2,89%. Rappelons que celle d’Apple est d’elle de 530 milliards de dollars.
Alors qu’Apple compte surtout sur la vente de son produit phare Iphone pour générer son chiffre d’affaires, la stratégie de Google est plus globale dans la mesure où son moteur de recherche dispose de bons nombres de produits qui peuvent se monétiser, sans parler du poids conséquent de Youtube, qui est une véritable machine a cash. Notons également le fait que les recettes de Google ont su aussi profiter de l’explosion qui a eu lieu sur le secteur de la publicité en ligne, domaine où l’entreprise règne en maitresse. La musique, les apps ou encore tout ce qui peut être vendu sur Google Play constitue pour le groupe une formidable manne de revenue qui explique aujourd’hui cette position de n°1. Parallèlement, les ventes d’Iphone ont commencé à s’essouffler, pour même baisser sur le trimestre dernier pour la première fois de son histoire.
Il serait donc logique que cette première place historique reste encore longtemps le fait de Google et qu’Apple soit condamné à rester deuxième un bon bout de temps.

Continue Reading